• Accueil
  • /
  • Blogue
  • /
  • L'huile de noix de coco, vous n'y échapperez pas certainement

L'huile de noix de coco, vous n'y échapperez pas certainement

Huile de noix de coco extra vierge
Publié le 09/11/2021
09/11/2021

Bourrée de graisses saturées, elle se taille pourtant une place de choix dans l'alimentation-santé.

 L'huile de noix de coco fit-elle mincir? Quels sont ses bienfaits? Les raisons de l'engouement et l'explication du paradoxe.

D'où vient l'huile de coco?

L'huile de coco nous arrive d'Asie, des îles du Pacifique, d'Afrique et d'Amérique centrale: là où la noix de coco pousse naturellement. Un cocotier produit de 50 à 150 fruits par an et il faut 11 à 12 mois pour que le fruit arrive à maturité.

Comment l'obtient-on l'huile de coco?

L'huile est issue de la pression mécanique de la chair fraîche, ce qui explique qu'elle garde un petit goût subtil qui parfume les plats. On dit alors que c'est une huile de coco vierge  elle est blanchie à travers des filtres à carbone, raffinée -pour éliminer les bactéries et moisissures qui se sont formées lors du séchage dans des lieux où il fait humide et chaud- et enfin désodorisée. Comme cette huile est le plus souvent hydrogénée, sa teneur en acide gras trans la rend moins favorable pour l'organisme et le processus de raffinage lui fait perdre ses nutriments. Elle est utilisée par l'industrie agro-alimentaire pour les pâtisseries industrielles, confiseries et fritures.

Quels sont les bienfaits de l'huile de coco? 

Ce qui surprend avec l'huile de coco, c'est précisément que ses bienfaits sont dus à ce qu'on lui reproche! Les recommandations pour une alimentation saine avaient autrefois tendance à accuser les acides gras saturés d'être responsables de l'obésité et des maladies cardiovasculaires. L'huile de coco, malgré sa grande teneur en acides gras saturés, aurait au contraire un effet protecteur sur les artères et le cœur, notamment grâce à son processus de métabolisation: le corps utilise immédiatement les réserves de gras, sans les stocker. Pas de risques de dépôts qui pourraient, à terme, boucher les artères.

Enfin, l'usage traditionnel qui est fait de cette huile dans de nombreux pays -comme en Inde- prête à l'huile de noix de coco des vertus antibactériennes et antimicrobiennes. L'acide laurique en particulier, présent à 48% dans l'huile de noix de coco, aurait une efficacité sur les poussées du virus de l'herpès.

Huile de palmiste extra vierge bonne qualité
  • Huile de noix de coco extra vierge